Pages Menu
Categories Menu

À propos

 

Corinne GRILLET, s’est orientée vers le photo-journalisme et les photos de scène après avoir fait une année de licence à l’Université Paris XIII en Arts Plastiques et Photographie,

Une fois achevée la formation à l’Illustration et à la Photographie de Presse (FIPP) au CE 3P  d’Ivry-sur-Seine en 1991-92, elle se lance passionnément dans le tourbillon des possibles qu’offre Paris quand on a 20 ans et un Canon en bandoulière !

Diffusée par MAX PPP puis VISUAL, elle s’associe avec 4 autres photographes pour créer l’agence NEWSWORK PRESS, afin de garder son autonomie dans le choix des sujets traités et leurs diffusions.

Jusqu’à 1998, elle couvre des reportages politiques, des sujets d’actus, et des tournées d’artistes en vogue à cette époque (Vanessa PARADIS en 93 et tournée de Florent PAGNY en 96 et 98) pour leur merchandising, couverture de CD, et  parutions dans MATCH.

Elle s’installe dans les Pyrénées-Orientales en 98 et se découvre une passion pour la découverte des autres cultures en entamant un reportage sur les gitans et le Flamenco qui la mène des Saintes- Maries-de-la-mer à Grenade et Séville, reportages exposés dans une dizaine de villes en France durant les Festivals de Flamenco.

En 2003, elle est photographe pigiste  pour « la Semaine du Roussillon »  et travaille pendant plusieurs années  sur le thème  qu’elle intitule « Eloge des mères » visant à mettre en valeur la femme dans son rôle de mère, travail repris dans l’édition et des expositions photos dans toute la France dont une à l’Unesco de Paris.

Depuis 2014, elle illustre régulièrement les pages  « Spectacles » de l’Indépendant, suit certains artistes de la scène artistique régionale dont le chanteur  CALI depuis 2015.

En 2015, le journal « RUE 66 » destiné aux sans-abris fait appel à ses services pour effectuer des reportages (textes et photos).

A partir de 2016, elle effectue un reportage sur l’intégration des réfugiés dans les Pyrénées-Orientales, et plus particulièrement des Oromo, qu’elle accompagne étape après étape depuis leur arrivée de la Jungle de Calais .

Cette rencontre est décisive et devient la cause qu’elle défendra avec ardeur.

Pascal BRICE, alors directeur de l’OFPRA ne s’y trompera pas en l’invitant à exposer son travail lors de la Journée International des réfugiés en juin 2017 à Paris.

Depuis juin 2018 , elle réalise un reportage sur les équipes qui oeuvrent à bord de l’Aquarius et à terre pour l’association de sauvetage en mer SOS MEDITERRANEE, et projette de couvrir une de leurs prochaines missions.

Corinne Grillet  est à votre disposition pour tout type de reportages ou d’illustration .

N’hésitez pas à demander un devis de ses différentes prestations

Contactez moi !

 

Les Oromos apprennent que leur demande d’asile en France est acceptée

neque. ultricies dolor justo ut at